Le focus du Salon Bois Energie 2019 est l'énergie issue du bois et des déchets du bois pour les secteurs de l'Industrie et des Collectivités.

Les combustibles du bois issus des résidus forestiers, les déchets du bois "en fin de vie" ou encore les déchets du bois issus des processus industriels sont les matières premières principales pour la création d'énergie pour l'Industrie et les Collectivités sous forme de chauffage, chauffage et électricité et éventuellement de méthane (via la méthanation du syngas) ainsi que la production de combustibles bois à haut pouvoir calorifique tels que les black pellets ou la bio-huile.

Un large programme pour les deux jours incluant un riche programme de conférences internationales avec traduction simultanée, des Rendez-Vous d'Affaires Internationaux, des visites techniques, le Concours de l'Innovation etc... et trois événements complémentaires en parallèle pour l'énergie biomasse et le traitement de l'eau font de Bois Energie le rendez-vous incontournable pour 2019 !

MATIERES PREMIERES : de multiples sources ligneuses tels que les copeaux de bois, le bois de fin de vie, des déchets de bois ainsi que les sous-produits de l’industrie du bois, peuvent générer de l’énergie dans un éventail de formes énergétiques via l’utilisation de différentes technologies de transformation.

PROCESSUS : Des processus variés incluant les chaudières à bois, la torréfaction, la pyrolyse, la pyrogazéification, la méthanation… appliquent des températures croissantes dans le but d’extraire le contenu énergétique sous différentes formes ainsi que les sous produits, selon le besoin.

OUTPUTS : une large variété de réalisations sont possibles à partir de différents processus de transformation en énergie directe ou en combustible solide, liquide ou gazeux, par exemple: : black pellets (substitut du charbon), biocharbon, bio-huile (chauffage, cogénération), syngaz, méthane (méthanation du syngaz), kérosène.

VALORISATION ENERGETIQUE : les opportunités de valorisation énergétique incluent la chaleur (chauffage collectif ou vapeur), la cogénération ainsi que le méthane qui peut être injecté directement dans réseau de gaz ou utilisé dans les transports (biognv – bio gaz naturel pour véhicules), secteur aérien.